J’ai acheté un van…

Avec mes économies et suite au voyage en Espagne, j’ai eu cette envie de partir à la recherche d’un fourgon d’occasion à rénover. A la base, je partais avec l’idée d’en choisir un non aménagé, pour le restaurer totalement à mon goût.

Mais je suis tombée sur cette annonce d’un Jumper Citroën de 1998. Le propriétaire étant garagiste lui même, et donc, la mécanique était très bonne. L’intérieur était déjà aménagé avec : isolation, une batterie auxiliaire, et le lit déjà monté. Cela représentait des frais en moins. Seule la carrosserie était bien amochée mais pour un premier camion je n’ai pas cherché à ce quelle soit parfaite (vu que je vais forcément la rayer avec un tel volume x)). Une bonne partie de mes économies y sont passées mais je suis ravie de ce nouveau projet. Je rêve de partir voyager, d’y créer à l’intérieur un atelier, et réaliser des peintures un peu partout où le van m’emmènera.

Cela fait maintenant presque 1 mois que je le possède.
La conduite était très difficile au début, surtout sur l’autoroute ! Dès que une voiture me doublait ou que je doublais un poids lourds je sentais la prise d’air qui venait décaler mon camion, et je me retrouvais, balançant, essayant de récupérer un équilibre. Avec ce type de moteur, je ne peux pas dépasser les 110km/h mais cela me convient, juste sur les côtes c’est très très lent.

Mais voyager avec un van c’est tout un esprit. Je l’ai compris en rencontrant des personnes nomades se déplaçant en van durant ce voyage en Espagne.

  • Rien ne sert d’aller vite. On oubliera les autoroutes, les paysages ne sont presque pas présents et même si on en voit un bout, on ne peut même pas s’arrêter pour le contempler. Les nationales c’est mieux, bien sur si on a le temps. On peut toujours être surpris par un manoir abandonné, un restaurant qui donne envie, des villages authentiques, bref des situations inattendues.

 

  • On peut s’arrêter où l’on veut. tout dépend de la taille du van, mais avec un petit camion on peut aussi bien s’arrêter à la campagne, que en ville. Manger en plein cœur des montagnes, dormir près des mers, ou s’arrêter prendre un thé près d’un ruisseau.

 

  • On a le temps. si l’on aperçoit quelque chose d’inattendu que l’on veut explorer mais que l’on a déjà dépassé, on fait demi-tour pour se garer. Trop de fois en voiture j’ai voulu m’arrêter pour découvrir et trop de fois je me suis dis que c’était trop tard, je n’ai pas le temps, je reviendrai. Mais ça n’arrive jamais, on ne retrouve pas la route.

 

  • Pas de GPS. il vous dicte où aller et on perd en capacité d’orientation. On n’a plus qu’à se laisser guider par cette voix envoutante. La carte permet d’apprendre à s’orienter, à mieux connaître la position des villes, des régions, à être conscient de sa conduite et de où se diriger à l’aide des panneaux, on devient plus attentif je trouve. Encore une fois pas sur l’autoroute car il faut s’arrêter, à des moments, pour réfléchir à son trajet, si on ne l’a pas fait avant en préparation. Et grâce à une carte on obtient une vue globale, on apprend à se situer. La légende permet également de distinguer les chaines de montagnes, les châteaux, les ruines..
    Un GPS est utile en ville pour un rendez vous à un endroit précis.

 

J’ai réellement adoré cette façon d’explorer. J’aimerais pouvoir aider d’autres personnes à réaliser leurs projets de voyages alternatifs, alors je partage mon expérience. Je montre en quelques photos comment j’ai restauré ce van avec beaucoup de récup. À suivre 😉

IMG_7031_Fotor

 

IMG_7032_Fotor

Le camion avant :

IMG20170329111116_Fotor

IMG20170329111104_Fotor

Pose de frisette en bois sur les murs latéraux :

IMG20170405181844_Fotor

Pose de carrelage que j’ai récupéré :

IMG_6951_Fotor

Beaucoup, beaucoup de palettes…

IMG_6954_Fotor

Rien est droit à l’intérieur, il faut essayé de tricher avec la décoration.

IMG20170419183159_Fotor

Plus de rangements :

IMG_7024_Fotor

 

IMG_7027_Fotor

Un tissu pour cacher que j’ai teinté avec de la coloration bleue pour cheveux x) Pour la bordure des fenêtres, il fallait trouver une espèce de cornière arrondie, ce qui est compliqué à trouver, j’ai donc acheté sur internet un élément en mousse pour protéger les bébés des arêtes des meubles.

IMG_7037_Fotor

L’encadrement de l’autoradio était moche, j’ai utilisé un vieux cadre photo.

IMG_7039_Fotor

Pour la table qui sert également de lit, j’ai réalisé cette peinture :

IMG_6999_Fotor

To be continued…

Publicités

2 réflexions sur “J’ai acheté un van…

  1. Mais qu’est devenue cette table? Que de changements dans le van c’est juste incroyable! Humm ce vert anis
    et ce tissu à fleurs…c’est…mieux aujourd’hui 🙂 Chapeau

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s